Reprise de prothèse totale de genou

La PTG consiste au remplacement prophétique complet de l’articulation du genou

Classiquement la durée de vie d’une prothèse totale de genou (PTG) est estimée à une vingtaine d’années. Pourquoi ces prothèses ont une durée de vie limitée? Quels sont les mécanismes qui vont amener à proposer ce changement? Comment faire pour changer une prothèse totale de  genou et quels résultats peut on en attendre.

Une prothèse totale de genou est composée de 3 implants (fémur, tibia, rotule) qui sont fixés à l’os et un polyéthylène interposé entre le fémur et le tibia prothétique. La fixation à l’os se fait de 2 façon: la plus ancienne est par du ciment chirurgical( Methacrylate de methyle) , ou sans ciment grace à un effet de surface associé à une substance ostéoinductrice ( hydroxyapatite).

Reprise de prothese totale du genou

1Les causes de reprises

  • Faillite mécanique des implants : descellement aseptique des composant fémoraux ou tibiaux  ou des 2 .
  • Fracture de l’os autour des implants compromettants leur fixation
  • L’infection des prothèses avec ou sans descellement des implants.

Nous aborderons ici la faillite mécanique des implants ou descellement aseptique des prothèses totales de genou.

2Pourquoi les prothèses de genou se descellent ?

La cause principale est l’usure du polyéthylène. Avec le temps et l’utilisation du genou prothétique , le polyéthylène va progressivement s’user et son épaisseur va diminuer . Par ailleurs les débris d’usure ne vont pas disparaitre au contraire ils restent dans l’articulation du genou et  vont être phagocytés par les macrophages des cellules pour tenter de les éliminer: c’est la « réaction macrophagique ». Celle-ci entraine une résorption osseuse à l’interface os-prothese qui conduira , lorsqu’elle sera importante à la faillite de la fixation de la prothèse à l’os et donc au descellement des implants. 

Au début ce sont des micromouvements qui se produisent au niveau de l’implant descellé , puis à force ces micromouvements entraineront par effet mécanique des mouvements plus importants responsables à leur tour de l’accroissement de la résorption osseuse.

Usure Polyethylene

Usure Polyethylene

Cela se manifestera cliniquement par des épanchements articulaires avec « gonflement » du genou et douleur à la mobilisation ainsi que des douleurs à la marche , réduisant le périmètre de marche.

Il s’agit en fait d’une navigation couplée à un bras robotisé qui va réaliser les coupes osseuses à la place du chirurgien (qui ne fait que guider le bras), ce qui permet de se passer d’ancillaire. La mise en oeuvre de ce procédé est lourd tant financièrement que techniquement (nécessité d’un ingénieur spécialisé en salle d’opération) et pour un bénéfice qui n’a pas pour l’instant été prouvé. Mais l’effet commercial « Robot » en fait actuellement la technique que tout le monde veut avoir !

3Comment en fait-on le diagnostic ?

Tout d’abord tout patient opéré d’une PTG doit avoir une surveillance radio clinique, par son chirurgien orthopédiste , régulière pour surveiller l’épaisseur du polyéthylène à la radio et vérifier l’absence de liséré radiologique à l’interface ciment-os ou prothèse-os.

C’est pourquoi votre chirurgien doit vous revoir tous les 2 ans voir tous les 5 ans en consultation avec des radiographies du genou prothésé.

Sinon il faut y penser devant toute prothèse totale de genou qui allait bien et qui se met à faire mal, surtout en appui ou à la marche.

Il faut alors consulter le chirurgien qui vous a posé cette prothèse ou consulter un autre chirurgien orthopédiste si ce n’est pas  possible.

Il procédera à un examen clinique et examinera vos radiographies . A ce stade un diagnostic peut être posé si le descellement est évident. Sinon il vous prescrira un scanner du genou , une scintigraphie osseuse et un bilan biologique sanguin.

Implants PTG usés enlevés

Implants PTG usés enlevés

4En quoi consiste le traitement chirurgical ?

Il faudra enlever l’ancienne prothèse , reconstruire l’os si nécessaire par des greffes osseuse et remettre une nouvelle prothèse de genou.

Cette chirurgie est plus lourde et difficile qu’une primo implantation de PTG , et necessite le recours à des prothèses spéciales de reprise souvent plus volumineuses et complexes que les prothèses standard avec beaucoup d’option pour faire face à tous les cas de figure.

Les resultats fonctionnels sont souvent moins bon qu ‘apres une primo implnatation et avec en general un perte de quleques degres de flexion, cependant elles permettent dans la grande majorité des cas de retrouver un genou fonctionnele et indolore.

Les suites operatoires sont aussi plus longues . une periode de decharge peut etre indiquee en fonction des cas pour permettre l’integration d’une eventuelle greffe osseuse.

la durée d’hospitalisation en clinique varie entre 5et 7jours.

La rééducation post opératoire est primordiale et nécessite souvent d’être réalisée en centre de rééducation spécialisé.

Les complications post operatoires sont les meme que pour une prothese totale de genou (Lien, vers le chapitre complication PTG)

Même si c’est une chirurgie lourde et complexe , elle permet de retrouver un retour à une vienormale .

Radios preoperatoire

Radios preoperatoire

Résultat de la marche

Prendre rendez-vous